[Critique] Eden no Ori

Eden_no_Ori_wallpaper

 

Eden no Ori

Auteur : Yamada Yoshinobu
Type : Shônen
Genre : Action, Aventure, Comédie, Drame, Ecchi, Horreur, Mystère, Psychologique, Tragédie

Synopsis: Des élèves rentrent d’un voyage scolaire passé à Guam. Ils prennent l’avion no 23072307 en direction du Japon mais se retrouvent confrontés à de violentes secousses. L’’avion effectue un atterrissage d’urgence sur une île.

Akira Sengoku, héros de l’histoire, se réveille dans une jungle peuplée d’animaux qui ne devraient plus exister depuis des millions d’années, et sur une île ne figurant sur aucune carte. À la recherche de la vérité et de ses amis, Akira doit se battre pour survivre dans le jardin d’Éden. (Wikipédia.com)

Eden no Ori, appelé également Cage of Eden en France, est un manga que j’ai découvert très récemment et par pur hasard. Il me semblait assez évident qu’il n’était pas très connu puisqu’à ce jour seulement 6 tomes sont sortis en France, alors que la série est déjà terminée en 21 tomes au Japon, j’ai pensé que ça serait cool de vous faire découvrir ce manga!

Alors pour commencer, je sais pas vous, mais le synopsis me fait immédiatement penser à Jurassic Park, il est vrai que plusieurs éléments concordent. Seulement, dans Eden no Ori, il n’est pas question de dinosaures, mais d’animaux qui ne sont plus censés exister, ce qui est tout de même différent! N’espérez donc pas voir des T-Rex et autres gros pas beaux en tout genre!

 

Eden_no_Ori_Oiseau

Le soin apporté aux dessins de ces bêtes est remarquablement de bonne facture, les animaux font très vrai.

De plus, ce ne sont pas des animaux inventées de toutes pièces, mais bel et bien des animaux ayant existé autrefois, avis aux amateurs donc!

 

 

 

 

Pour les illustrations en général, j’ai pu lire plusieurs fois que ce n’était pas top. Effectivement, il y’a mieux. Mais il y’a également pire, et personnellement je les trouve plus que convenables! On remarque clairement l’attention que porte l’auteur au design des personnages féminins, de ce côté la, aucun reproche à faire. Seulement, l’abus de bonnes choses n’est pas souvent conseillé, la quantité de culottes et de poitrines opulentes est souvent trop utilisée, je n’ai rien contre,mais il se peut que certains n’aiment pas ça (ou disent qu’ils n’aiment pas, y’a un fossé entre les deux, n’est ce pas?)

Eden_no_Ori_Rion

Non non, c’est pas que pour faire des vues…                 Et vous, laquelle est votre préférée?

L’auteur voulait t-il caché un scénario plutôt bancal derrière une quantité non négligeable d’ecchi? Et bien, je dirai oui et non. Bien que le côté « perdu sur une île inhabitée » est parfois exploité dans d’autres œuvres, Eden no Ori possède son scénario bien à lui, avec la présence des animaux disparus évoqués plus haut. On se pose donc énormément de questions dès le début du manga, et encore plus au fur et à mesure que l’histoire progresse. Bien que quelques mystères soient décelables rapidement, on cherche à en savoir plus tout au long de l’histoire, le fil conducteur est plutôt maîtrisé.

Si je devais faire un reproche sur la « narration », c’est que pendant une bonne partie du manga, le schéma est assez semblable: On découvre quelque chose de dangereux (bête, plante toxique…), moment de panique, idée, résolution, temps de répit (souvent la vue des personnages féminins qui se lavent, voir ci-dessous), et on recommence. Ça s’arrangera néanmoins par la suite, au moment où les éléments commencent à s’accorder pour amener une amorce de résolution des mystères du manga.

Eden_no_Ori_Girls

(Genre comme ça)

Du côté des personnages, on retrouve le schéma classique d’une classe normale, bien que ce soient en réalité plusieurs classes réunies. A savoir donc: l’intello, le fauteur de troubles, l’idole du lycée aux gros seins, qui est également l’amie d’enfance du héros, le mec badass à l’écart du groupe parce que c’est hype, la fille super balèze qui éclate les 3/4 des mecs du groupe, le gars plus que pervers qui ne pensent qu’à sauter sur tout ce qui bouge… Vous l’aurez compris, c’est ce qu’on trouve de partout, même dans VOTRE classe. Bien qu’ils soient plutôt nombreux, on notera que chaque personnage à une utilité dans le groupe, comme une répartition des taches ménagères en somme! J’en profite pour préciser qu’il n’y a pas que des élèves, mais également d’autres personnes qui étaient à bord de l’avion, et on trouve encore une fois parmi eux, un peu de tout…

Même s’ils ne sont pas particulièrement originaux, ça n’empêche en aucun cas de s’attacher à certains, seulement, retour à la triste réalité, sur une île comme celle-ci, la mort est omniprésente, et nombre de personnages mourront. Ça n’est pas spécialement gore, juste ce qu’il faut en fait, ni trop, ni pas assez!

Avant de lire le manga, j’avais lu qu’on ressentait sur la fin l’arrêt forcé de la série par l’éditeur, ce qui amenait à une conclusion assez étonnante…

Et en effet: POURQUOI? Wat

Sérieusement, si vous lisez ce manga, je pense qu’il vous tiendra assez en haleine du début à la fin, puisqu’on essaye de comprendre ce qui leur est arrivé, on essaye de chercher avec eux, mais une fois la fin atteinte, une question persistera: POURQUOI? En fait, pas seulement une question, mais plusieurs! Soi-disant pour que chacun puisse interpréter la fin à sa manière, mais il manque trop d’éléments là!

 

 

Vous avez surement du ressentir à travers les lignes du dernier paragraphe mon état mental suite à cette fin, mais un truc me dérange particulièrement: en 21 tomes, 185 chapitres, un bon nombre de jours passés sur l’île (des mois mêmes), y’a pas eu un seul, PUTAIN, de bisou, entre Sengoku et Rion! Y’a quand même des limites à la connerie, CA CRÈVE LES YEUX QU’ILS S’AIMENT! Rien que pour ça, si je devais noter le manga, j’ui mettrai 2/20. Pourquoi 2? Parce que: BOOBS. (Ah et oui, j’ai laché un spoil, mais on s’en fout :3)

 

Eden_no_Ori_Kiss

 

 

Ça ne compte ABSOLUMENT PAS comme un bisou, vous comprendrez pourquoi en lisant le manga.

 

 

 

 

Plus sérieusement, même si ce n’est pas forcément un chef d’oeuvre incomparable, ce manga vaut quand même la peine, on est assez désireux de connaître la suite au fur et à mesure que l’histoire progresse, même si la fin laisse à désirer… J’ai tout de même apprécier de lire ce manga, et puis ça change un peu de ce qu’on peut lire de nos jours!

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s