[Critique] Akame ga Kill (Red Eyes Sword)

akamegakill_wallpaper

Akame Ga Kill

Auteur : Takahiro
Dessinateur: Tashiro Tetsuya
Type : Shônen
Genre : Action, Aventure, Comédie, Drame, Fantasy, Horreur, Tragédie

Effectivement, j’ai mis bien du temps avant de sortir cette critique, mais il y a plusieurs raisons. Premièrement j’ai changé plusieurs fois de cible, et deuxièmement je suis devenu traducteur dans une team de scantrad, qui traduis principalement Eden no Ori et Akame ga Kill. Du coup, il m’est venu l’idée de rédiger une critique sur Akame ga Kill, déjà parce qu’il m’a rudement plus, et également car le tome 1 vient tout juste de sortir en France. Je précise que bien que je sois traducteur, je n’ai lu uniquement que le tome 1 (et du coup quelques chapitres par-ci par-là quand je les trad), et j’ai regardé le reste en anime. Cette critique portera donc à la fois sur l’anime et le manga.

Alors, qu’est-ce qui fait d’Akame ga Kill un si bon manga? Il faudrait peut être déjà commencé par l’histoire. Tatsumi est un jeune garçon qui rêve de devenir soldat de l’armée impériale a la capitale, afin de sauver son village. Il se rendra vite compte que la capitale n’est pas toute rose, et rencontrera une unité d’assassins, le Night Raid, qui a pour but de nettoyer la capitale de ses déchets. Après une succession d’événements, Tatsumi deviendra un membre du Night Raid. Le manga aborde entre autres les thèmes de Justice, en présentant différentes visions du sujet, des notions de bien et de mal, de complot politique, le tout regroupé dans une histoire de Fantasy plaisante a souhait!

La première chose qui m’a plu dans Akame ga Kill, c’est Tatsumi. Au revoir le cliché du perso principal peureux et qui refuse de voir la réalité en face, qui ne veut pas se battre même si la situation le requiert, etc. Non, Tatsumi lui, est un vrai héros, celui qui se bat pour défendre ses amis, et qui n’hésitera pas à tuer ses adversaires. Oui je sais, il est normal que les personnages tuent leurs ennemis dans un manga qui parlent d’assassins, mais ça fait tout de même du bien. Tatsumi reste cependant un personnage encore naïf, mais qui apprendra à renforcer ses faiblesses a mesure que l’histoire progresse.

Akame_Ga_Kill_Mein_Chapter4

 

 

Les autres personnages ne sont pas mis en retrait, bien au contraire, puisque rappelons tout de même que le titre du manga est « Akame ga Kill », et qu’on apprendra également à la connaitre, Akame, ainsi que les autres membres du Night Raid. Chaque personnage possède ses propres convictions qui l’ont poussé a devenir assassin, et on les découvrira assez rapidement pour la plupart.

 

 

 

Ce qui me plait également dans Akame ga Kill c’est que PERSONNE n’est a l’abri de la mort. On ne va pas partir dans du spoil, mais aux oubliettes la règle de « c’est un des persos principaux, il ne peut pas mourir ». Bon du coup maintenant vous vous attendez à ce que quelqu’un meure, mais faut bien qu’il y ait des pertes des deux cotés dans ce style de manga!

Les principaux antagonistes ne sont pas non plus en reste. Certains sont charismatiques, d’autres très beaux, certains inspirent la peur, bref, tout ce qu’il faut. Je rappel au passage que les antagonistes sont les membres de l’armée impériale.

Akame_ga_Kill_Jaegers

Ça fait du méchant bien badass quand même.

Chacun des deux camps défend sa propre vision de la justice, mais dans ces cas-la, lequel est le juste? Après tout, qu’est-ce qui différencie le bien du mal? Quelques questions qui font réfléchir si on s’attarde un peu dessus, et qui sont abordées de manière implicite dans le manga, je vous laisse la liberté de vous faire votre propre opinion là-dessus!

Dans Akame ga Kill, on ne s’ennuie pas. À l’aide d’un style graphique dynamique et son lot de rebondissements, tout est fait pour capter l’attention du lecteur sans arrêt! D’ailleurs les illustrations sont en constante amélioration, je peux faire la différence entre le tome 1 que j’ai eu entre les mains et les scans du tome 5/6 que j’ai traduit, mais également avec les illustrations du dernier scan actuel (aux alentours du chapitre 50 il me semble).

 

Akame_Anime_Figee

 

Un détail assez remarquable puisqu’il est plutôt joli à voir, c’est cet effet dessin figé que l’on peut voir a certains moments dans l’anime, ça fait ressortir chaque détail de la scène et on ne s’en plaindra absolument pas.

 

 

 

De manière générale, la qualité graphique de l’anime est plutôt bonne, mais il y a bien sur mieux. Petit point en plus du côté de la censure également, puisqu’il n’y en a pas, et encore heureux dans un manga/anime dont l’histoire est portée sur des assassins. Enfin, je dis ça mais il y a de la censure dans l’anime de Tokyo Ghoul, alors que c’est censé être un anime où l’on voit des gens se faire dévorer m’enfin, je m’égare.

 

 

Akame_ga_Kill_chapter1On pourra voir à travers le manga et l’anime des scènes ou le faciès d’un personnage est momentanément transformé en celui d’un démon, bien souvent pour représenter la cruauté et/ou la folie qu’il dégage, ce que je trouve plutôt bien pensé, puisque certains personnages se font passer pour d’honnête gens alors qu’ils ne sont qu’en fait d’infâmes raclures.

L’utilisation de ce contraste permet de vraiment plonger le lecteur dans l’effet gentil/cruel d’un instant à l’autre, puisque vous vous rendrez compte en lisant le manga que la capitale renferme d’ignobles personnes.

 

 

 

Vous avez surement deviné à travers cette critique qu’Akame ga Kill est un manga qui m’a vraiment plu, vu les éloges que je lui fait. Il comporte certainement des défauts, mais ils sont amplement comblés par la panoplie de qualités qu’il comporte, et je peux vous assurer que vous ne serez pas déçus en le lisant ou en regardant l’anime, personnellement je fais les deux!

Publicités

3 réflexions sur “[Critique] Akame ga Kill (Red Eyes Sword)

  1. ATTENTION SPOIL:

    ce mangas ce mangas m’a fait chialer comme pas possible ces rare que le perso principale meur mais toute la bande un par un hou la j’ai chialer il aureé du faire comme dans one piece on se bat une fois ouai ces fini le gentil ou mechant perd et on entend plus jamais parler de lui voila mais la :(. voila sinon il etait bien et aussi triste par contre la mort de tatsumi et esdeats était bien et romantique

    • Haha, le « comme dans One Piece » m’a fait rire.
      Au passage, à partir de l’épisode 19 l’animé dévie du manga (tout comme certains autres animés qui vont beaucoup plus vite que l’œuvre originale et doivent donc être inventés) comme par exemple Toriko ou Hôshin Engi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s