[Critique] Koen

Koen
Auteur : Malis
Dessinateur: Shonen
Type : Seinen

Un article un peu différent cette fois-ci, puisque je parlerai d’une des œuvres du tremplin manga ki-oon, que vous pouvez toutes trouver ici.

Afin que vous ayez une idée du classement que j’ai fait, je vous le mets juste en dessous! Ce classement n’est pas uniquement par ordre de préférence, j’ai placé Koen en première position, car il remplit selon moi le mieux le thème imposé par Ki-oon, mais en tant que contre exemple « Here » fut l’oeuvre que j’ai préféré, seulement, j’ai pensé qu’il ne méritait pas sa place en tant que numéro 1 comparé à d’autres œuvres.

Classement_tremplin_manga_ki_oon

Quoi qu’il en soit, n’hésitez pas vous aussi à aller lire leurs œuvres afin de vous faire votre propre idée, et voter pour celle qui vous a le plus plu!

Alors, pourquoi donc Koen et pas une autre œuvre? Et puis Koen qu’est-ce que c’est?
Koen, qui signifie terrain de jeux, nous amène dans une histoire d’enlèvement, ou on suit le père d’une petite fille qui s’est faite enlevée.

Dès le début de l’histoire, on est déjà ancrée dans l’action et on part à la découverte de ce qui se cache derrière cet événement. Ce qui démarque Koen de certaines des autres œuvres, c’est la maîtrise de l’histoire: on a un début, un milieu, une fin. Le schéma narratif est ici un peu différent, puisque la scène d’exposition inclut d’emblée l’élément perturbateur, et enchaîne directement sur les péripéties. Tout ça se doit d’être très rapide puisque le quota de pages imposé par Ki-oon est de 20 pages, contrôle parfait de ce côté-là.

On en apprend ensuite un peu plus sur les circonstances de l’histoire, notamment ce qui a poussé le ravisseur à faire ça. La fin nous présente une vision un peu différente de la « simple » vengeance, et c’est ce qui m’a plu: l’auteur se démarque en ajoutant une petite subtilité à la vengeance « basique ».

D’ailleurs, la fin de Koen rappelle un peu la fin du film « Gran Torino », à voir immédiatement si vous ne l’avez jamais vu.

Koen_tremplin_manga_ki_oon





Du côté des dessins, rien à redire. On a ici affaire à un trait réaliste, qui sied parfaitement à l’œuvre.

 





Si je devais peut être reprocher quelque chose, c’est la similarité avec une œuvre de Tetsuya Tsutsui. Est-ce une bonne ou mauvaise chose? Ça montre que les auteurs font du bon travail, mais qu’ils s’inspirent peut-être un peu trop d’un des mangaka du jury.

En tout cas, la maîtrise autant scénaristique que graphique m’oblige à reconnaître qu’on a ici un très bon one-shot, à aller lire immédiatement!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s